John Knight

*1945, US

Grassroots

Jamais trop, à peine assez

Frederick Law Olmsted

L’expression jardin de sculptures n’évoque pas tant une typologie que des sous-ensembles d’espaces abstraits que croisent les défenseurs d’un patrimoine attaché aux artifices de plaisirs intimes. Protégés et préservés, ces sous-ensembles ont pour objectif de définir des frontières géopolitiques. Pourquoi, dès lors, voit-on tant d’expositions contemporaines mises en scène dans des parcelles de terrain aussi définies ? Peut-être parce que les parcs – ou si l’on préfère, les jardins confèrent un semblant de légitimité au fait qu’une fois privée de ses références arcanes, la sculpture pourrait tout aussi bien perdre sa présence auctoriale : autant d’objets éparpillés dans la catastrophe du paysage, insensibles aux subtiles variations du terrain. Orphelins de naissance.

Pris en étau

Après un processus de démocratisation qui vit la terre passer du statut de jardin privé à celui d’espace public dédié au loisir et au repos, ces vestiges baroques jusqu’à présent associés à une certaine forme de grâce sociétale se sont irrémédiablement perdus dans une variété d’activités civiques désespérées se déroulant sur un fragile vernis de terre battue et dépendant entièrement du partage d’un substrat utilitaire.

Valeur d’inversion

Les formes de consommation du travail n’ont rien à voir avec les degrés de permanence; par nature, les expressions temporaires ne sauraient être incomplètes en pensée, qu’elles soient ici aujourd’hui et disparues demain, ou ici pour durer; elles sont autant d’excursions tout aussi valables, pour autant qu’on y trouve un engagement sincère envers des valeurs sociales et écologiquement durables.

Sur le principe d’une économie de moyens, j’ai le plaisir de soumettre à votre approbation la contribution suivante pour Sculpture Garden, Genève, 2020 : celle de provoquer un bref « détour » dans le plan d’irrigation déjà existant des jardins afin d’établir un geste systémique, un geste qui s’infiltre par le bas plutôt que de s’écouler par le haut. Il s’agira plus précisément d’ajouter une nouvelle section de tuyauterie au système d’irrigation, sous la forme d’un « renflement » dépassant de la surface du gazon.