Morgan Courtois

*1988, FR
Naïve Coercion, 2020
170 × 50 × 50 cm
Acier inoxidable, résine polyestère, poudre de marbre

Les parcs et jardins sont souvent des lieux peuplés de bustes de personnages, célèbres ou oubliés. La sculpture de Morgan Courtois à l’érotisme raffiné, contenu, suggestif représente un corps contracté évoquant la chute, la tension, l’extase. Entre volupté et violence, ses chairs rappellent en creux la Morbidezza maniériste de la Renaissance dont les artistes s’appliquaient à transcrire la douceur et la souplesse de la carnation. Les chairs de la sculptures de Courtois sont tourmentées, partiellement éraflées, étirées à l’extrême de leur plasticité. La surface du matériau se confond avec celle de la peau, elles se méprennent l’une l’autre pour ne laisser que l’évocation d’un moment.